AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Les Murailles [2017]
VLB ÉDITEUR, 2021 ; 18,95$ ; D’APRÈS LE ROMAN ÉPONYME D’ERIKA SOUCY

Création
La Messe Basse, au Périscope, le 9 avril 2019
Auteur(s)
Erika Soucy (Auteur féminin)
Durée
1h35
Nombre de personnages
14 Personnage(s), 5 Acteur(s)
Résumé
Les murailles, c’est l’histoire d’Erika, une jeune poète ayant grandi sur la Côte-Nord où les hommes vivent au rythme du fly in fly out, système de travail leur permettant de revenir à la maison uniquement le temps des vacances. C’est au cœur du campement des murailles, érigé près de Romaine 2, que se rend la narratrice pour découvrir le quotidien des hommes qu’elle aime, particulièrement celui de son père, et comprendre enfin les raisons qui les poussent à délaisser leur foyer au profit de la vie de chantier. Parmi eux, Erika avance, ouverte et curieuse, dans cet univers nordique et surprenant d’humanité.
Extrait

«ERIKA :Il faut être bien dans sa tête pour pas la perdre dans le boutte. Si tu restes tranquille, la déprime te guette. Si tu sors fêter, l’élastique s’étire pis tu peux partir sur une crisse de go sans le voir venir. Dans ma chambre beige avec rien sur les murs, j’écris. D’habitude, quand j’ai le nez dedans, je suis pas inspirée. J’ai toujours cru que mes poèmes venaient avec le recul. Peut-être qu’on est tellement loin que ça engourdit la censure. /

le plein jour c’est du luxe
le dimanche
mais tu préfères le noir
parce qu’au moins tu peux te dire
le monde dort à la mer
et les heures ne comptent pas

on dit la mer
c’est rasssurant
ça trace une ligne
comme si la vie
était au large
à nous attendre /

(On entend un bip, puis un message de boite vocale : ça commence par des gazouillis de bébé, puis le chum d’Erika prend une voix enfantine.) / BOITE VOCALE : Allô Maman ! C’est ma fête, aujourd’hui ! J’ai 1 an ! Yééé ! (voix normale) Tu me rappelles, mon amour? Hâte de te parler. /(On entend un deuxième bip. Erika regarde le combiné… Elle ne rappellera pas.)/ ERIKA : Dans ma chambre beige, j’écris l’ordinaire, le vide. Je parle des murs; les deux sortes de murs. Ceux qui s’imposent entre le Nord pis la vraie vie, pis ceux qu’on érige en soi, une roche après l’autre, tout le long de la run.»

Revue de presse

« Avec beaucoup d’humour, de tendresse, de non-dits et de franc-parler, l’auteure prend son récit à bras-le-corps pour nous offrir un moment de théâtre où on ne s’ennuie pas une seule seconde. »

- Josianne Desloges, Le Soleil, 9 avril 2019

« Cette pièce est magnifique, magnifiquement bien écrite, magnifiquement mise en scène et jouée. Allez voir ça! »

- Patricia Tadros, Première Heure, Radio-Canada Première

« Carbonneau signe là une mise en scène forte, déployant une écriture de plateau solide […]une plongée dans l’intime et un sens des images scéniques très assuré. »

- Ludovic Fouquet, Jeu revue de théâtre (en ligne), 11 avril 2019

À propos de(s) l'auteur(s)
  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    Disponible pour le prêt
    comment acheter
    Disponible sur ADEL
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Mesures contre le harcèlement
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2021
    Soirée-bénéfice 2019
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions