AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  CEAD  »  Conseil d’administration
*|MC:SUBJECT|*
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION / COMITÉ EXÉCUTIF
 
ÉRIC NOËL
PRÉSIDENT


Éric Noël (il/iel) est un auteur, traducteur et performeur non-binaire vivant à Tiohtià:ke-Mooniyang-Montréal, diplômé du programme d'écriture dramatique de l'École Nationale de Théâtre (2009). Sa première pièce, Faire des enfants (Leméac, 2011), créée au Théâtre de Quat'sous, a remporté le prix Gratien-Gélinas et a été traduite en plusieurs langues. Il est l'auteur de Ces regards amoureux de garçons altérés (2015), L'Amoure Looks Something Like You (2020), ainsi que de deux pièces pour enfants, La mère, Le Père, Le Petit et Le Grand (2012) et Astéroïde B 612 (2018), une adaptation du Petit Prince.
Crédit photo: Pat Beliste
PASCALE ST-ONGE
VICE-PRÉSIDENTE

 
Pascale St-Onge est une autrice dramatique et librettiste basée à Montréal. En 2018, elle co-crée avec Frédéric Sasseville-Painchaud le spectacle KINK, présenté à Espace Libre et publié en 2019 aux Éditions du Remue-Ménage. En 2018, elle remporte le prix 3 Femmes - Mécénat Musica en tant que librettiste pour la création de « L'hiver attend beaucoup de moi », opéra composé par Laurence Jobidon, dont la première mondiale a eu lieu à l'automne 2020, mis en scène par Solène Paré, dans une production de l'Opéra de Montréal et de l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal.
Crédit photo: Annie Ethier

 
FRANCINE D'ENTREMONT
SECRÉTAIRE-TRÉSORIÈRE
 ET MEMBRE COOPTÉE


Francine Lalonde d'Entremont oeuvre comme gestionnaire dans le milieu des arts et de la culture depuis plus de 40 ans. Pendant près de 20 ans, elle a assumé des postes de direction dans des compagnies théâtrales à Montréal. Après avoir géré le projet de construction du Théâtre Espace Go, elle a accompagné les équipes de la Maison théâtre et Espace libre dans la réalisation de leur projet de rénovation. En 1999, elle est partie prenante de la mise sur pied et est nommée directrice générale du Fonds de stabilisation et de consolidation des arts et de la culture du Québec. Elle assumera cette fonction jusqu'à sa fermeture en 2006.

Pendant près de 15 ans elle agit comme coordonnatrice externe pour le programme La Brigade volante du Conseil des Arts du Canada – secteur francophone. Elle a aussi été associée au projet de recherche des HEC - Les crises financières dans le secteur des arts : prévenir plutôt que guérir – à titre  de co-chercheur et de membre du conseil de gouvernance. Depuis plusieurs années, elle est associée au programme Mentorat culturel maintenant géré par la Chaire de gestion des arts à HEC. Depuis l'automne 2010 elle enseigne à l'École nationale de théâtre du Canada. Tout au long de sa carrière, elle a été membre de comités d'évaluation, de comités consultatifs et membre actif de nombreux conseils d'administration.

 

ADMINISTRATRICES ET ADMINISTRATEURS 
 
AMÉLIE BERGERON
 
Diplômée du programme de Mise en scène et Création du Conservatoire d'art dramatique de Québec en 2012, Amélie Bergeron a su se démarquer dès le départ avec ses créations Jusqu'à la lie et Usages à travers lesquelles elle a pu se faire la main à l'écriture et à la mise en scène. Depuis, elle multiplie avec succès les collaborations avec divers organismes québécois et canadiens. Elle a notamment signé les mises en scène de Les Barbelés pour Théâtre du Trident (prix spécial Coup de cœur AQTC Ville de Québec 2020-2021) ; de Une bête sur la lune pour le Théâtre La Bordée (coup de cœur du public et spectacle le plus récompensé de la saison 17-18 à Québec) de même que Les muses orphelines à l'hiver 2022, et de Le Piano à voile en collaboration avec Agnès Zacharie pour Ubus Théâtre (tournée canadienne et européenne).

Et ayant pris part à la toute première Grande Cueillette de Mots en 2007 – créée par Angèle Séguin - et ayant toujours suivi l'évolution de ce processus de création, elle a été invitée par Mme Séguin à assurer avec elle la co-écriture du Projet Monarques, puis la mise en scène de la création qui verra le jour en français en novembre 2022.
 
Au cours des dernières années, Amélie s'est également vue invitée à assurer la direction de la programmation du Théâtre jeunesse Les Gros Becs à Québec (2018-22) de même qu'à sélectionner les spectacles de la programmation nationale de l'édition 2022 du Festival international Les Coups de théâtre. Elle s'implique dans son milieu en tant que membre du comité exécutif du conseil d'administration du Conseil québécois du Théâtre, ainsi qu'à Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Artiste polyvalente, elle s'intéresse à l'humain dans l'art et à la relation qui s'installe entre les deux lorsqu'il y a rencontre. Puis à la forme qu'inspire cette relation dans la création d'une œuvre.

 Photo : Stéphane Bourgeois

 
JULIE-ANNE RANGER-BEAUREGARD 

Julie-Anne Ranger-Beauregard est autrice, scénariste, rédactrice et adjointe à la direction artistique de l'Arrière Scène, Centre dramatique pour l'enfance et la jeunesse en Montérégie. Diplômée de l'École Nationale de Théâtre du Canada (Écriture dramatique, 2010) et de l'École Nationale de l'Humour (Scénarisation, 2017) elle évolue depuis plusieurs années dans l'écosystème théâtral. Sa pièce Quatre filles (adaptation du roman Little Women de Louisa May Alcott) a été présentée en mars-avril 2022 sur les planches du Théâtre Denise-Pelletier (m.e.s. Louis-Karl Tremblay) et a remporté le prix Françoise-Graton 2022. Précédemment, sa pièce Les inconnus (finaliste du prix de la dramaturgie francophone de la SACD, 2015) a été jouée à la Petite Licorne en septembre 2016 (m.e.s. Frédéric Blanchette). Julie-Anne a également co-signé l'adaptation du roman Manikanetish de Naomi Fontaine, présentée au Théâtre Duceppe en mars-avril 2023 (m.e.s. Jean-Simon Traversy).
Crédit photo : Guillaume Sauriol-Lacoste 
JOHANNE PARENT 

C'est à l'issue de ses études universitaires en lettres que Johanne Parent commence à écrire pour le théâtre. En 2001, sa première pièce s'est vu attribuer le volet jeunesse du Prix Antonine-Maillet-Acadie-vie. Depuis cette soirée d'automne, Johanne n'a fait que multiplier les textes de théâtres, en plus de profiter de chaque occasion qui lui a été présentée pour faire progresser ses pièces et se perfectionner dans la pratique de son art.  Nombre de ses œuvres ont été mises en lecture, tant au Festival à haute voix (Moncton, l'Escaouette) qu'en d'autres instances, en Ontario et au Québec.  Dans cette même veine, mentionnons sa participation dans le collectif Élargir les horizons artistiques, qui a permis à l'artiste de voir le fruit de son travail présenté aux Zones théâtrales à Ottawa en 2019. Johanne a été de la première édition de La Salle des machines (2021). Sa dernière pièce, Ornithorynques, est née d'une résidence d'écriture à Banff (2018). Elle attire l'attention des théâtres d'ici et d'ailleurs, comme en fait foi la place que lui a accordée en 2022 La récolte, revue des comités de lecture en France, ainsi que l'invitation à écrire un texte (Nous sommes toutes Anita). Cette œuvre a ensuite été mise en scène au Francophonies en Limousin par Aurélie Van Den Daele au cours de la même année. 

Johanne Parent habite à Bathurst, au Nouveau-Brunswick.  

GENEVIÈVE BILLETTE 
 
Geneviève Billette est bachelière en Études françaises de l'Université de Montréal et diplômée en écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada. Parmi ses pièces portées à la scène mentionnons Crime contre l'humanité et Le goûteur (Théâtre PàP), Le pays des genoux (Le Carrousel), Contre le temps (Centre du Théâtre d'Aujourd'hui) et Les ours dorment enfin (L'Eldorado Théâtre). Son écriture a également été présentée en France, au Mexique, en Suisse, en Martinique, en Allemagne et au Canada anglais. Geneviève Billette a été récipiendaire de la Prime à la création du Fonds Gratien-Gélinas (2001) et du Prix du Gouverneur général (2005) pour Le pays des genoux. En 2010, Les ours dorment enfin se voyait décerner le prix Anick-Lansman et en 2012, Contre le temps recevait le prix du Gouverneur général. L'autrice a également signé plusieurs traductions d'œuvres théâtrales, dont Après moi le déluge de Luisa Cunillé (Théâtre de Quat'Sous). Geneviève Billette a été professeure à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM (2011-2022) et a collaboré à titre de conseillère dramaturgique auprès de diverses structures (Théâtre Le Clou, École nationale de théâtre du Canada, CEAD).
Photo : Julien Tremblay-Léger
MATHIEU RENAUD 

Mathieu Renaud est poète et auteur dramatique diplômé de l'École Nationale de Théâtre en 2020. Avant son entrée à l'école, il publie deux recueils de poésie (Ver Blanc d'Amérique, éditions de l'Écrou, Décembre brûle et Natasquan attend, éditions DelBusso). L'auteur co-réalise un album de poésie sonore (On a pas mangé de framboise depuis 1266 jours) présenté à Actoral 2020 et au Mois de la poésie de Québec 2021, dont une mise en scène (co-produite par la Maison des Arts Littéraire de l'Outaouais et le Théâtre du Trillium) est en cours. Sa pièce, Avant que les bêtes nous dévorent, mérite une mention au prix Gratien-Gélinas 2021. Il accompagne dramaturgiquement Virginie Beauregard dans l'adaptation de son recueil de poésie jeunesse Perruche (production du théâtre de l'Oeil). L'artiste travaille présentement à l'écriture d'un conte jeunesse audio (production du théâtre VOX) et de sa prochaine pièce Volière (bourse du Conseil des Arts et Lettre du Québec).
 
Mathieu poursuit sans relâche le travail fragile de faire entrer le poème dans un espace théâtral.

Crédit photo : Victoria Dimaano

 
OLIVIER SYLVESTRE

Auteur et traducteur, Olivier Sylvestre détient un baccalauréat en criminologie de l'Université de Montréal ainsi qu'un diplôme d'écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada. Sa première pièce, La beauté du monde (Leméac) a remporté le Prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Chez Hamac ont été publiés un recueil de récits, noms fictifs (finaliste au Prix des libraires du Québec catégorie roman et aux Prix littéraires du Gouverneur général, lauréat du Prix du premier roman de Chambéry), le désert, ainsi que deux pièces, La loi de la gravité (lauréate de plusieurs prix, produite au Québec et en Europe, traduite en anglais et en allemand) et Guide d'éducation sexuelle pour le nouveau millénaire,  créée au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal en 2020. Dans la forêt disparue, sa plus récente œuvre tout public, et Les Sentinelles, pour chœur d'ados, qu'il a mise en scène au Théâtre Université de Montréal en 2020, ont remporté l'Aide à la création d'ARTCENA (Paris). Il anime des ateliers d'écriture et fait de l'accompagnement dramaturgique.
Crédit photo: Patrick Palmer





  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Équipe et coordonnées
    Membres honorifiques du CEAD
    Mesures contre le harcèlement
    Politique de confidentialité
    Prix et concours
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2022-2023
    Objets promotionnels
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    PREMIÈRE LECTURE
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    La Salle des machines 2022
    La Salle des machines 2021
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions