AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Moule Robert [2016]
(Dramaturges Éditeurs, Montréal: 2017) 15.95$

Création
Création à Québec par le Théâtre La Rubrique, le 4 octobre 2017 et en Europe par le théâtre Poche de Genève, le 4 décembre 2017
Auteur(s)
Martin Bellemare (Auteur masculin)
Genre
Autre
Durée
1h10
Nombre de personnages
23 Personnage(s), 12 Femme(s), 11 Homme(s), 4 Acteur(s)
Résumé
"Robert Moule, éducateur dans un service de garde, est confronté à ses valeurs humanistes lorsqu’il est accusé d’agression par une élève dont il a agrippé le bras, et dont le père, Robert Goule, est un puissant producteur d’humour à l’international."
Extrait

«Ici On vous dit pas c’est quandOn vous dit pas c’est quoi le festivalMais on vous jure qu’on va se retrouverOn jure toujours çaOn va se retrouverOn va se retrouverOn est là pour un test Oui Pour vérifier quelque choseOuiC’est maintenant le test?NonOn continue //

UN AMI : Si c’est pas moi qui en profiteÇa va être un autreAussi ben que ça soit moiTiensTa cut/ ROBERT MOULE : Je suis pas capable de dire oui/ UN AMI : Pourquoi?/ ROBERT MOULE : Je sais pasQuelque chose en moi 

 L’AMI disparacirc;t dans ROBERT MOULE  

ROBERT MOULE :Crisse d’éducation de marde 

ROBERT MOULE se dit ça

ROBERT MOULE : Si je dis oui à des affaires de même je me sens coupable Même quand je fais les affaires correctes je me sens coupable

//

ROBERT MOULE : Je suis capable de m’imaginer une vie différente Le défi c’est d’être content de la mienneEst-ce que je suis content?Oui Content même si on lui expose continuellement des vies de rêveComme si la sienne c’en était pas une Y est-tu assez fort pour résister à ça?J’en douteY a-tu la force de se convaincre que sa vie lui convient parfaitement ?J’espère que nonSinon y fera jamais rien Ça sera pas intéressant/ ROBERT MOULE : C’est pas comme si je faisais rien

Robert Moule se croit faible


ROBERT MOULE :Je suis faible Une secousse du tempsComme un coup de bassin d’un corps qui danse au son d’un rythme hypnotisantLa troisième fois c’est la bonne La troisième fois c’est la bonne La troisième fois c’est la bonne Avec une dette d’un million Au centre-ville cette fois-là / ROBERT GOULE : Give the public what they want and they will come out for it /In French please/ ROBERT GOULE : Donne au public ce qu’y veut pis y va venir / Toutes les sphères artistiques ont leur festival Le cinémaLe théâtreLa musiqueLa danse Etc.Mais pas l’humour/

Lui │Robert Goule│Oui│C’est pas le même│C’est pas MOULE│ Lui c’est GOULE

(...)

Y se dit

ROBERT GOULE : Avec juste une personne sur scène │ Qui parle directement au public │ Y a un rapport plus authentique avec le spectateur│ Ça fait aussi moins de monde à payer

Au moment de sa réflexion
Y prend une décision
Une orientation claire
Une ligne directrice est décidée


ROBERT GOULE : La morosité non / L’entertainment oui

// Au service de garde d’une école primaire │ Un local tout en vert │C’est l’après-midi│Le monde qui est là │A neuf dix onze douze ans │Adam, William, Emma, Mohammed, Nikita, Hans-Daniel, Hugo, Selma, Guérou, Ilyas, Clémentine, Malik,  Etc.

Lui │Robert Moule │ A trente ans

ROBERT MOULE : On serre les jeux s’il vous placirc;tOn monte les chaisesAprès vous pouvez aller au gymnase

Selma demande une collation

ROBERT MOULE : Ta collation tu l’as déjà eue Selma Merci Ilyas

Ilyas serre son jeu
Ilyas monte sa chaise


Qu’est-ce qu’elles font elles?

ROBERT MOULE : Non les filles Non Vous jetez pas les jeux par terre Vous jetez pas les crayons par terre Vous jetez pas les feuilles par terre Vous jetez pas la colle par terre Vous jetez pas les ciseaux par terre Non»

Revue de presse

«Un spectacle stupéfiant, acide, atypique, qui dit le conflit éternel entre l’ambition carnassière et les valeurs utopiques. https://jenaiquunevie.com/2019/03/06

Quand j’ai assisté à la première de la pièce Moule Robert ou l’Éducation comique, le 4 octobre dernier, je me suis dit que c’était une bonne chose qu’on la présente à Jonquière, plutôt qu’à Montréal. Pas en raison d’une faille dans la mise en scène de Christian Fortin ou dans le travail des interprètes, mais parce que l’un des personnages est un prédateur sexuel, en même temps que le fondateur d’un festival de l’humour. (...) Le portrait est si ressemblant qu’on ne pouvait qu’admirer [le] courage [de l’auteur] et celui du Théâtre La Rubrique, tout en espérant que la pièce n’ait pas d’écho dans la Métropole. (...) La vraie vie a donc rejoint la réalité que masquait à peine le voile de la fiction et, même si la pièce n’a joué aucun rôle dans cette descente aux enfers, elle aura eu le mérite d’exister sur scène au moment où il était encore dangereux de proclamer certaines vérités
. Daniel Côté Le Quotidien»

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Emile Zeizig)

Issu du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada, Martin Bellemare reçoit le Prix Gratien-Gélinas 2009 pour Le ...

  • Disponible sur ADEL
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Soirée-bénéfice 2019
    Campagne de financement 2020
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions