AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Marianne vague [2000]
Traduction en espagnol sous le titre: (La corta vida de Mariana Olas) par Chantal Beaudoin aussi disponible

Création
Création au Monument national à Montréal, 2000
Auteur(s)
Pascal Brullemans (Auteur féminin)
Genre
Drame
Durée
1h15
Nombre de personnages
5 Personnage(s), 3 Femme(s), 2 Homme(s), 4 Acteur(s)
Résumé
Artiste de la nouvelle vague, Marianne est amoureuse de ses muses : Ingrid, une étudiante en médecine, et Ricardo, un jeune prostitué sud-américain. Vivant à contre-courant des règles sociales, les trois amis développent une passion amoureuse faite de fantasmes, de jalousie, de plaisirs et de crises, qui alimentent la démarche artistique de Marianne. Mais celle-ci provoque l’éclatement du trio en manipulant ses amants pour nourrir ses créations. Après leur disparition, Ingrid élèvera seule l’enfant de Marianne et Ricardo, comme une oeuvre posthume. Rythmée comme une bande dessinée, cette fiction s’amuse à confondre réalité et fantasmes, comme un hommage au désir de liberté des personnages. Ce texte est inspiré d’improvisations faites en appartement avec les comédiens et le metteur en scène.
Plus d'informations »
Extrait

«RICARDO : Qu’est-ce que je vais apprendre de tout ça? / INGRID : On a joué notre vie. Si on arrêtait maintenant? / RICARDO : C’est la révolte, Ingrid. C'est plus fort que moi. Je vais mourir, le doigt pointé vers le ciel. / Ingrid remet Ricardo dans le lit. / INGRID : Il meurt sans que je puisse l’empêcher. Alors, je le soigne pour qu’il puisse dépérir en paix. / RICARDO : Je ne parle plus. Je dors, j’ai mal, je dors et je meurs ainsi de mon vivant, près d’elle qui me regarde comme une mère sourit en veillant l’enfant qui agonise. Je veux hurler, mais je n’en ai plus la force. Pourtant, j'ai toujours cette rage. La rage de quitter cette vie. / Ricardo se lève / RICARDO : Cette fois, c’est vrai : je pars. Ça ne pouvait pas durer. Je pense que je t'ai aimée, finalement. Je t'ai aimée parce que tu étais toute seule, toi aussi. / INGRID : Tu m’auras fait chier jusqu’au bout. / Ricardo sort. / INGRID : Au matin, son corps froid dans le lit. La morgue passe vers midi. Je remplis les papiers sans ressentir la moindre peine, seulement de l’épuisement»


À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Christophe Pean)
Pascal Brullemans débute son parcours en 1994, avec Les derniers jours du Gouverneur, mis en scène par Wajdi Mouawad. Suivra une période foisonnante marquée par une longue collaboration avec le metteur en scène Éric Jean, qui voit la création des théâtres romans...
  • Disponible pour le prêt
    comment acheter
    Disponible sur ADEL
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Mesures contre le harcèlement
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2021
    Objets promotionnels
    Soirée-bénéfice 2019
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    La Salle des machines 2022
    La Salle des machines 2021
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions