AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Usages [2015]

Création
Premier Acte, Québec, 14 avril 2015
Auteur(s)
Amélie Bergeron (Auteur féminin)
Durée
1h05
Nombre de personnages
3 Personnage(s), 1 Femme(s), 2 Homme(s), 3 Acteur(s)
Résumé
Ce soir, on sort! Pour faire des rencontres, pour multiplier les conquêtes, pour assouvir des désirs pas toujours avoués, pas toujours avouables. Pour se laisser aller, s’étourdir, s’oublier. Pour être vus aussi, surtout, pour avoir le sentiment d’exister. Exister dans les yeux de l’autre. Au moins pour un moment. Sortir dans la volonté d’établir un contact, même furtif, même approximatif. Même maladroit. Pour tenter d’outrepasser cette distance qui nous sépare les uns des autres alors qu’on vit collés les uns sur les autres. Sortir pour ne pas rester tout seuls.
Extrait
«TOUS: Dans mon cas / J’aurais probablement dû juss sacrer mon camp / M’en retourner chez nous / Pis m’arranger pour oublier c’t’ostie veillée là / Mais non / J’suis resté(e) là / Parce’ moi j’y croyais / J’voulais y croire / J’voulais croire que c’te veillée là finirait ben / J’voulais croire à mon happy ending / Mon criss d’happy ending de marde / Ostie d’happy ending... On veut tellement que ça finisse ben, hein?»
Revue de presse
«On rend grâce à l'auteure Amélie Bergeron, d'avoir su montrer, dans une langue simple et volontairement limitée, la personnalité complexe de ces êtres apparemment stéréotypés
Gabriel Marcoux-Chabot, Le Devoir

«Extrêmement vulgaire et drôle, ce texte d'Amélie Bergeron n'est pas dépourvu de profondeur, au contraire. [...] Usages dérange, déroute et fait réfléchir. Un portrait décapant des jeunes trentenaires d'aujourd'hui
Anne-Josée Cameron, Ici Radio-Canada

«La langue d’Amélie Bergeron est puissante, vivante, drôle, crue, caricaturale, parfois choquante et très rythmée. [...] On retrouve, dans la création d'Amélie Bergeron, une urgence et une fraîcheur dans la façon d'aborder la solitude et la difficulté à tisser des liens avec l'autre dans un monde où la communication est omniprésente.»
Yves Leclerc, Le Journal de Québec

«Bergeron verse parfois dans l'excès, mais sa démonstration est éloquente. La langue, à grands coups de sacres et de fuck, est vulgaire, mais vivante. Il y a clairement une filiation entre son théâtre et celui de Fabien Cloutier. Pas seulement dans l'usage du vernaculaire de ces jeunes, mais aussi dans la volonté de mettre en scène le vrai monde (comme chez Michel Tremblay). Le genre qui ne laisse pas indifférent
Éric Moreault, Le Soleil

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Stéphane Bourgeois)

Diplômée du programme de Mise en scène et Création du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2012, Amélie Bergeron s’est aussitôt lancée dans la création avec Les Brutes de décoffrage où elle va écrire et mettre en scène...

  • Disponible pour le prêt
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Mesures contre le harcèlement
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2021
    Objets promotionnels
    Soirée-bénéfice 2019
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    La Salle des machines 2022
    La Salle des machines 2021
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions