AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Nouvelles
Les lauréats 2016 des prix de la Fondation du CEAD sont dévoilés!
Mardi 29 novembre 2016

La Fondation du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) a dévoilé aujourd’hui les lauréats 2016 de ses prix.

PRIX MICHEL-TREMBLAY
pour le meilleur texte dramatique créé à la scène

Pascal Brullemans // Ce que nous avons fait

Le prix Michel-Tremblay a été remis à PASCAL BRULLEMANS pour son texte Ce que nous avons fait.

Créé dans le but de reconnaître l'effervescence et la grande qualité de l'écriture dramatique, le prix Michel-Tremblay récompense le meilleur texte créé à la scène durant la saison précédente. Le lauréat reçoit une bourse de 20 000 $, dont 10 000 $ sont versés par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et 10 000 $ sont versés par la Fondation du CEAD grâce à l'appui de Pixcom. Monsieur Michel Tremblay contribue financièrement à la réalisation de ce prix via la Fondation du CEAD.

Le jury, présidé par l'auteur Olivier Choinière, était composé de l'auteur Dany Boudreault, de la directrice artistique de théâtre et de danse Marie-Hélène Falcon, de l'auteure, comédienne et metteure en scène Marie-Christine Lê-Huu et de la comédienne Isabelle Miquelon.

 
« Ce que nous avons fait s'attaque à l'important sujet de la santé mentale. La pièce évite tout didactisme pour aborder les questions de la responsabilité et du sentiment d'impuissance vécus à l'intérieur d'une famille brisée, miroir d'une société en crise. Audacieux dans son économie et par sa forme résolument contemporaine, porté par une écriture hypersensible qui nous happe dès les premiers mots, le texte témoigne de la grande maîtrise mais surtout de l'humanité de son auteur, qui signe ici une œuvre à la fois intelligente, nuancée et bouleversante. Ce que nous avons fait n'est pas seulement une pièce admirable. C'est une œuvre nécessaire qui donne toute sa raison d'être au théâtre. »

Les autres finalistes étaient Eugénie Beaudry (Simone et le whole shebang), Michel Marc Bouchard (La Divine Illusion), Serge Boucher (Après) et Guillaume Corbeil (Unité modèle).

________
 

PRIX LOUISE-LAHAYE
pour l'écriture dramatique jeune public

Étienne Lepage // Le cœur en hiver

Le prix Louise-LaHaye a été remis à ÉTIENNE LEPAGE pour son texte Le cœur en hiver.

Ce prix souligne l'excellence d'un texte jeune public créé à la scène durant la saison précédente. Le lauréat du prix remporte une bourse de 10 000 $ ainsi que le titre d'auteur associé à la Maison Théâtre pour une année.

Le jury, présidé par l'auteure et comédienne Louise Bombardier, était composé de Rébecca Déraspe, auteure, et de Sylvain Scott, metteur en scène et comédien.

« L'écriture de Le cœur en hiver a su réactiver l'audace et l'ambiguïté du conte d'Andersen, créant une œuvre qui équilibre la lumière et la noirceur, la cruauté et la sensibilité, nous offrant dans une langue superbe un récit qui a le courage d'aller vers une conclusion vraie et inattendue. »

Les autres finalistes étaient Jean-Rock Gaudreault pour sa pièce Jouez, Monsieur Molière! et à Annie Ranger pour sa pièce Jusqu'au sang ou presque.

_______
 

PRIX GRATIEN-GÉLINAS
pour la relève en écriture dramatique

Gabriel Plante // Histoire populaire et sensationnelle

Le prix Gratien-Gélinas a été remis à GABRIEL PLANTE pour son texte Histoire populaire et sensationnelle.

Le prix Gratien-Gélinas est le plus important prix canadien décerné aux auteurs dramatiques francophones de la relève, et ce, grâce au soutien de Québecor. Il est constitué de la Bourse Françoise-Berd d'un montant de 10 000 $, destinée à l'auteur, ainsi que d'un montant de 15 000 $, remis à la compagnie théâtrale qui portera le texte à la scène. De plus, le CEAD produit une lecture publique du texte lors de son festival Dramaturgies en Dialogue. Une bourse de 1 000 $ est également remise aux deux auteurs qui reçoivent une mention.

Le jury, présidé par l'auteur René Gingras, était aussi composé du metteur en scène Jean-Simon Traversy et de l'auteure Jennifer Tremblay.

« Avec ce texte, l'auteur a créé une métaphore percutante sur le rapport au politique de la génération émergente, rapport piégé par les désirs non advenus de la génération précédente. L'écriture précise, serrée et profondément théâtrale de la pièce arrive à donner des images identifiables et percutantes à ce qui se joue inconsciemment dans notre collectivité. »

Le jury a retenu deux autres textes pour leur qualité d'écriture et leur a décerné une mention spéciale, soit Basse-Ville de Thomas Gionet-Lavigne et Nous autres antipodes de Marie-Claude Verdier. Pour le texte Basse-Ville de Thomas Gionet-Lavigne, le jury a tenu à souligner « son ancrage dans le réel à partir de dialogues minimalistes et de personnages à peine esquissés » alors que le texte Nous autres antipodes de Marie-Claude Verdier a reçu une mention pour « son regard intelligent et cocasse sur l'évolution récente de notre société et la problématique transmission des valeurs ». Les deux auteurs recevront chacun une bourse de 1  000 $.
 

REMISE DES PRIX

La remise des prix, animée par Marie-Claude St-Laurent, s'est déroulée le 29 novembre au Monument-National et a été ponctuée d'une lecture d'extraits des textes finalistes sélectionnés par Annick Lefebvre et lus par les comédiens Johanne Haberlin, Didier Lucien, David Strasbourg et Ines Talbi, dirigés par Geoffrey Gaquère.

 
FONDATION DU CEAD
 
Créée en 1985 par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), la Fondation du CEAD a pour mission de favoriser le développement du théâtre et des arts du spectacle au Canada et de mettre en valeur les réalisations et les réussites dans ce domaine. Elle soutient le travail des auteurs dramatiques en remettant chaque année ces trois prix majeurs.
 
L‘objectif principal de la Fondation du CEAD est de récolter des fonds afin d'encourager concrètement les auteurs à écrire et d'inciter les théâtres à produire ces textes. Aujourd'hui, nous pouvons dire que grâce aux dons et commandites récoltés depuis ses débuts, une somme de 620 000 $ a pu être distribuée, dont un montant de 360 000 $ à 50 auteurs, et 260 000 $ à 21 compagnies de théâtre.
 
 
LA FONDATION DU CEAD REMERCIE SES PRÉCIEUX PARTENAIRES :

Bandeau logos 1 ligne_I.jpg

 

– 30 –

 

POUR PLUS D'INFORMATIONS

www.cead.qc.ca | Centre des auteurs dramatiques | @LeCEAD

Source, renseignements et demande d'entrevue: Valérie Bilodeau, responsable des communications,

Centre des auteurs dramatiques (CEAD) // communications@cead.qc.ca // 514-288-3384 poste 224


« Retour

  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d'administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Activités 2016-2017
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions