AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
15 secondes [1997]
(Leméac Éditeur, Montréal: 1998) 12.95$

Création
Coproduction du groupe autogéré 15 secondes et du Nouveau Théâtre Expérimental, mars 1997
Auteur(s)
François Archambault (Auteur masculin)
Durée
1h40
Nombre de personnages
4 Personnage(s), 1 Femme(s), 3 Homme(s), 4 Acteur(s)
Traduction(s)
  • Traduit en allemand par Johannes von Westphalen sous le titre de 15 Sekunden [2003]
  • Traduit en anglais par Bobby Theodore sous le titre de 15 Seconds [1999] (Talonbooks, Vancouver, 2000)
    • Alberta Theatre Projects, septembre 1999
    • Cette traduction a été présentée en lecture publique par le CEAD en collaboration avec Playwrights'Workshop Montreal, lors de “Transmissions 1997”, le 16 mars 1997.
  • Traduit en anglais pour l'Écosse par Katherine Mendelsohn, Isabel Wright sous le titre de 15 seconds (version écossaise) [2002]
    • Traverse Theatre, Edinburgh, Écosse, 14 mars 2003
    • Cette traduction a été présentée en lecture publique par le Traverse Theatre (Édimbourg, Écosse), lors d'un échange avec le CEAD, le 1er novembre 2002.
Résumé
Parce qu'au moment de sa naissance son cerveau a manqué d'oxygène pendant quinze secondes, Mathieu souffrira toute sa vie de paralysie cérébrale. Ce qui ne l'empêche pas de penser, d'agir, de sentir et d'être relativement autonome. Le plus difficile est peut-être de convaincre une belle fille de l'aimer, ce pourquoi son frère, Claude, pourrait l'aider.
Plus d'informations »
Extrait
« CLAUDE : " Wow! Mathieu a fait une phrase complète! " Moi, c'est quoi? Faudrait que j'écrive un roman pis que je gagne le Goncourt? " Hein! Ça se peut pas qu'y soit capable de conduire sa voiture! " Pis moi, pour que tu penses que je suis quelqu'un d'extraordinaire, moi aussi, qu'est-ce qu'y faut que je conduise? Une formule un? Un hélicoptère? Un avion? Une fusée? »
Revue de presse
« Des jeunes auteurs dramatiques montants, François Archambault est peut-être le plus réaliste. Mais c'est aussi le plus ironique, celui qui cultive avec le plus d'art la satire, celui qui critique avec le plus d'aplomb une société sclérosée.[…]François Archambault a su trouver une langue théâtrale qui n'appartient qu'à lui, une espèce de gravité dans la banalité. » Hervé Guay, Le Devoir, 14 juillet 1998.&r « La pièce est un petit chef d'œuvre d'absurde, de suspense et de fine provocation, où le spectateur est sans cesse confronté à lui-même et à ses préjugés sur l'amour[…]et sur les handicaps physiques. » Solange Lévesque, Le Devoir, 11 mars 1997.

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Clémence Archambault)
François Archambault est diplômé en écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada (1993), en plus d'avoir complété un majeur en Études françaises à l'Université de Montréal. Il a écrit, entre 1989 et 1998, douze pièces de théâtre et a participé à sept collectifs d'auteurs. Sa pièce Cul sec (1993), présentée...
  • Mots clés
    amour -
    couple -
    frère -
    handicap -
    normalité -
    succès
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions