AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Nouvelles
RÉSIDENCE D’ÉCRITURE DE THÉÂTRE POUR LES JEUNES PUBLICS 2021
Jeudi 18 février 2021

- Annonce -

Le Centre des auteurs dramatiques, en partenariat avec le Théâtre du Bic – Théâtre les gens d'en bas et la Maison Théâtre, ont le plaisir de dévoiler les noms des participant.e.s à la Résidence d'écriture de théâtre pour les jeunes publics 2021. Il s'agit des membres Marianne Dansereau, Hugo Fréjabise, Sarah Leblanc-Gosselin et Marie-Christine Lê-Huu.

La résidence
La Résidence d'écriture de théâtre pour les jeunes publics en est à sa quatrième édition. Pour le CEAD, cette activité de grande envergure incarne son implication dans le développement de textes nouveaux destinés à l'enfance et à l'adolescence. Cette résidence 2021, composée de deux volets (volet 1 : écriture au Bic, dans le bas-du-fleuve, volet 2 : ateliers à Montréal), est consacrée au théâtre pour l'enfance. Le volet d'écriture au Bic se tiendra du 7 au 27 mars 2021 et sera co-animée par l'auteur membre Martin Bellemare et par la conseillère dramaturgique du CEAD Sara Dion.
 
Les principaux buts de cette résidence sont de faire advenir des textes forts, approfondir la connaissance des mécanismes propres aux écritures destinées à l'enfance et permettre un espace de rencontres entre les autrices  et l'auteur, mais aussi avec le public et le milieu professionnel.
MARIANNE DANSEREAU
Diplômée de l'École nationale de théâtre du Canada profil Interprétation en 2014, Marianne Dansereau est actrice et autrice. À titre d'autrice, elle signe Hamster (prix Gratien- Gélinas 2015 et prix du texte le plus prometteur du Festival ZH en collaboration avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) 2014) créé au Théâtre La Licorne en 2018, Savoir compter, présenté à la salle Jean-Claude Germain du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui en 2017, et Dalot(s) (Premier prix du concours littéraire du Carrefour international de Théâtre de Québec 2012). Elle participe à l'édition 2017/2018 du festival Actoral à Marseille et à Montréal, ainsi qu'à divers projets collectifs dont Vendre ou Rénover : combat théâtral autour des classiques des classiques de la dramaturgie. Elle collabore à des soirées du Festival du Jamais Lu de Montréal et de Québec ainsi qu'à l'émission Plus on est de fous, plus on lit sur les ondes d'Ici PremièreElle a également publié une nouvelle littéraire aux éditions Québec/Amérique collection La shop dans le recueil D'autres mondes. Elle est actuellement en résidence à l'Arrière Scène, centre dramatique pour l'enfance en Montérégie, où elle développe son premier texte destiné à l'enfance, La même bottine. Depuis avril 2020, Marianne Dansereau est codirectrice du Théâtre P.A.F. avec sa complice Gabrielle Lessard. 

Photo : Annie Ethier
HUGO FRÉJABISE

Hugo Fréjabise est auteur et metteur en scène. Français d'origines, il vit, marche et crée à Montréal. En 2018, il écrit et met en scène En Descendant de Babel, un samedi soir, dans la cafétéria de l'École nationale de théâtre du Canada bien que l'administration de l'ENT n'autorise pas l'occupation du lieu pour de sombres histoires de «chaises déplacées». Il fonde le collectif Dire, encore avec lequel il dit encore le spectacle Darwin avait raison dans le cadre de la douzième édition du FITAM (Festival International de Théâtre Anarchiste de Montréal). Lors de son passage à l'ENT, il rencontre la grande autrice Tamara Nguyen avec qui il écrit Pour une cuisine moderne, en 2017. Ils composent ensemble le diptyque Notre besoin de raconter est impossible à rassasier, mis en scène par Édith Patenaude et le diptyque de pièces jeune public Dessiner le monde, mis en scène par Frédéric Dubois. Il présente, entre 2017 et 2019, les performances #blablablaOn ne fait pas de littérature avec de bons sentiments et La pluie ne met pas à son avantage, avec le redotable Pierre-Alexis St-Georges. Il participe au projet européen TURBO au CNSAD de Paris en écrivant et mettant en scène Apostrophes à l'Europe pour les interprètes de la Theaterakademie August Everding de Munich et du Royal Conservatoire of Scotland de Glasgow.

Il fonde en 2019 la compagnie Joussour. En mai 2019, il présente Georges à terre – une conférence, dont il signe l'écriture et la mise en scène, d'abord au FTUL (Festival de Théâtre de l'Université de Laval), puis au FITAM. Il écrit et met en scène Tu es Nora, présentée les 15 et 16 juillet 2019 à l'Auditorium du Patro le Prevost. À l'initiative de Nadine Jaafar, Joussour, mène des ateliers de théâtre et de création à Ouzaï (Beyrouth, Liban) avec les jeunes des bidonvilles. Avec l'autrice Alice Tixidre, Nadine et Hugo mènent un premier atelier, Ce n'est pas un hasard qui fait de nous des voyageurs avec colis encombrants, en août 2018, et un deuxième en juillet/août 2019. Il présente la courte pièce Quand je suis entré j'ai pensé : tous les regards sur moi lors de la douzième édition du Festival Tout' Tout Court. En février 2020, sa pièce Le théorème d'Euclide (une polémique) est mise en scène par Solène Paré au studio Hydro-Québec du Monument National de Montréal.

Au moment du confinement de 2020, il crée le projet Résidence Incubatrice avec lequel il écrit et met en scène avec Anna Sanchez la pièce Bloquées, présentée à la sortie du confinement dans les parcs de Montréal. Il joue depuis mai 2020 le spectacle Nous ne sommes ni architectes ni nombreuses avec l'actrice Esther Duplessis et les musiciens Ylès Hamadou et Ali Idres et depuis le 31 décembre 2020 le spectacle Solstice.

Photo : Marie-Laurence Lagarde
SARA LEBLANC-GOSSELIN

Diplômée de l'École de théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx en 2017, Sarah Leblanc-Gosselin est comédienne et autrice. À sa dernière année d'école, elle remporte le concours d'écriture l'Égrégore avec son texte Le puissant fond du marais-sans-fin, mis en lecture par Vincent-Guillaume Otis au Festival du Jamais Lu 2017, à Montréal. Depuis sa sortie, on a pu la voir sur les planches du Théâtre Fred Barry dans Le Scriptarium 2018 (production du Théâtre Le Clou). En 2019, Sarah joue Madame Topinambour dans Tous les monstres ont disparu (adaptation du livre d'Élise Gravel), pièce produite par Empire Panique et mise en scène par Philippe Boutin. Elle campe également le rôle de Fanette dans Amsterdam, le théâtre musical, un spectacle en tournée à travers le Québec (2018) et qui a abouti au TNM à l'été 2019 (productions JBH). En 2020, la jeune autrice écrit Clandestin, une courte pièce qui paraît dans le recueil allemand Homebound, en collaboration avec Theaterstückverlag.

Photo : Chloé McNeil

MARIE-CHRISTINE LÊ-HUU
Diplômée du conservatoire d'art dramatique de Québec, Marie-Christine Lê-Huu est à la fois comédienne, autrice, metteure en scène et scénariste. Son texte Les Disparus, chronique de la cruauté lui a valu une nomination au Gala des Masques 2003. Elle a aussi collaboré avec la compagnie Pupulus Mordicus, qui a produit ses pièces Faust, pantin du diable, et Les enrobantes, cabaret décolleté pour psychanalyste plongeant (couronnée Meilleure production Québec au Gala des Masques 1999). Plus récemment, sa pièce Jouliks a obtenu un grand succès au Théâtre d'aujourd'hui, pièce pour laquelle elle a été nominée au Gala des Masques en 2005 pour le meilleur texte original ainsi que pour le Prix du Gouverneur général. Cette même pièce a aussi reçu un excellent accueil au Zone Urbaine Théâtre à Bruxelles en Belgique. Cette pièce fait d'ailleurs l'objet actuellement d'une adaptation cinématographique. Elle a aussi écrit deux pièces pour marionnettes avec le Théâtre de l'Avant Pays, La forêt dans la tête et Le voyage. Elle travaille maintenant à l'écriture d'une nouvelle pièce Anna Kriovna, à la scénarisation d'un long métrage jeunesse et de l'adaptation de Jouliks ainsi qu'à une troisième pièce pour le Théâtre de l'Avant-Pays. Comme comédienne, elle a participé essentiellement à des créations dont 2025, l'année du serpent de Philippe Ducros, produit par le Théâtre du Grand Jour (2003) et le spectacle La crise, de la compagnie de théâtre jeunesse Motus. Son incarnation du personnage de Tibor, de l'émission jeunesse Cornemuse, lui a valu une nomination au gala des prix Gémeaux 2002. Elle a aussi été en nomination aux Gémeaux en 2008 et au Gala Artis en 2010 pour son rôle d'Alia dans la série jeunesse très populaire Toc toc toc.

Photo : Julie Artacho
La Résidence d'écriture de théâtre jeune public - édition 2020 : théâtre pour l'adolescence est organisée par le Centre des auteurs dramatiques grâce à l'appui du Conseil des arts et des lettres du Québec.
 
La Résidence d'écriture de théâtre jeune public - édition 2021 : théâtre pour l'enfance est organisée par le Centre des auteurs dramatiques grâce à l'appui du Conseil des arts et des lettres du Québec.
 



« Retour

  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Mesures contre le harcèlement
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2021
    Objets promotionnels
    Soirée-bénéfice 2019
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    La Salle des machines
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions