AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Pour le public  »  Activités 2017-2018  »  OKINUM - Laboratoire public d’Émilie Monnet
OKINUM - Laboratoire public d'ÉMILIE MONNET
Samedi le 27 janvier 2018 à 19h30
Salle Pauline McGibbon, École nationale de théâtre
5030 rue Saint-Denis, Montréal
 
Ouvert à tous
Admission 5$
 
Mise en lecture ALICE RONFARD
Comédienne JOHANNE HABERLIN
 
Le Centre des auteurs dramatiques est heureux de s'associer à la Bibliothèque Famille Bleviss de l'École nationale de théâtre (ÉNT) pour présenter une mise en lecture d'OKINUM, de l'autrice, interprète et metteure en scène ÉMILIE MONNET.

OKINUM (un mot signifiant «barrage» en langue Anishnabemowin) raconte l'histoire d'une quête personnelle sur l'identité et la transmission, sur l'héritage psychique, celui qui se loge dans nos os et qui nous est transmis, génération après génération. Construit comme une prophétie, comme une série de tableaux oniriques où l'espace-temps se morcelle, se réfracte et se répète, OKINUM est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs. C'est une ode au pouvoir du rêve et de l'intuition pour remonter la rivière de la mémoire des ancêtres, et pour se réconcilier, avant tout, avec toutes les facettes et complexités d'une identité multiple.

Ce laboratoire public est une étape importante dans le développement d'OKINUM, lequel sera diffusé en octobre 2018. La lecture sera suivie d'une période de questions.
 
ÉMILIE MONNET a bénéficié en 2017 de services d'accompagnement du CEAD par le biais du projet-pilote Émergences théâtrales autochtones, soutenu par la Fondation Cole, qui vise à favoriser la croissance d'un corpus de textes autochtones en langue française et à contribuer au décloisonnement des pratiques du milieu théâtral québécois. L'écriture d'Okinum est également appuyée par Playwrights' Workshop Montreal.

Emilie Monnet_Julie Artacho.jpg
ÉMILIE MONNET
Croisement entre le théâtre, la performance et les arts médiatiques, la pratique artistique d'Émilie Monnet s'articule autour des questions d'identité, de mémoire, d'histoire et de transformation. En 2016, elle fondait Scène contemporaine autochtone(SCA), une manifestation artistique et critique faisant place à la création autochtone en arts vivants. À l'automne 2017, elle présentait Wishes/Souhaits, une exposition sonore immersive et photographique créée en collaboration avec un groupe de femmes résidentes du Foyer pour femmes autochtones de Montréal à la galerie OBORO, et on a aussi pu la voir jouer dans le Wild West Show de Gabriel Dumont au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Au printemps, elle performera dans le nouvel opéra multimédia de Mykalle Bienlinski. L'engagement artistique d'Émilie s'inspire de nombreuses années d'activisme auprès d'organisations autochtones (Canada et Amérique Latine) et de sa participation à des projets artistiques avec des femmes judiciarisées et de jeunes autochtones. De mère anishnaabe et de père français, Émilie vit à Montréal.
 

 
logos OKINUM_I_I.jpg
 
 
 
 
  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions