Archives de l’auteur : Carole Frechette

Carole Frechette

À propos de Carole Frechette

Carole Fréchette a écrit une quinzaine de pièces qui ont été traduites en plusieurs langues et pour lesquelles elle a reçu divers prix et distinctions, entre autres le Prix du Gouverneur Général et le Prix Chalmers pour LES QUATRE MORTS DE MARIE ainsi que le Prix Sony Labou Tansi pour LE COLLIER D'HÉLÈNE. En 2002, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques lui a décerné le Prix de la Francophonie afin de souligner son rayonnement dans l’espace francophone. La même année, à Toronto, elle a reçu le Prix Siminovitch, la plus importante récompense en théâtre au Canada. Son oeuvre comprend aussi des romans et de la poésie.

optimisme aux pommes

Pour terminer mon passage sur ce blogue, quelques pensées et citations. *** De Nicolas Lévesque, les premiers mots de son essai  intitulé  (…) Teen Spirit, essai sur notre époque (Éditions Nota Bene, 2009): « L’idée de ce livre intempestif s’est imposée …

[Lire la suite]

La bonne conscience, suite et fin.

La bonne conscience de qui? Le 20 novembre Il est sans doute vrai que s’en tenir aux explications psychologiques – voir ces jeunes tueurs comme des cas psychiatriques isolés – est une façon de se déresponsabiliser par rapport à ce …

[Lire la suite]

La bonne conscience, la suite.

Mise en accusation Avant d’aller plus loin, je rappelle ce qu’est Le 20 novembre. Le 20 novembre 2006, à Emsdetten, en Allemagne, un jeune d e 18 ans, Sebastian Bosse, a pénétré dans son ancien collège, ceinturé d’explosifs et muni …

[Lire la suite]

La bonne conscience

J’ai vu il y a une dizaine de jours la pièce Le 20 novembre de Lars Norén, mise en scène par Brigitte Haentjens, interprétée par Christian Lapointe, au Théâtre de la Chapelle. Je n’ai pas arrêté d’y penser depuis. Un …

[Lire la suite]

Coup de blues sur mon métier

Après 20 ans d’écriture, après 15 pièces et je ne sais combien de productions, voilà que j’ai une espèce de coup de blues à propos de mon métier.  Je parle du métier tel que je le pratique.  En gros :  passer un …

[Lire la suite]