AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Les mains dans la gravelle [2010]
Les Éditions de la Bagnole, 2012

Création
Arrière scène, janvier 2011
Auteur(s)
Simon Boulerice (Auteur masculin)
Public visé
7 ans et plus
Durée
1h
Nombre de personnages
3 Personnage(s), 2 Femme(s), 1 Homme(s), 1 Acteur(s)
Particularités distribution
Le même comédien joue les trois rôles. Lorsqu’il joue la mère, il utilise un micro avec une voix modifiée. Pour Agate, il varie les procédés : robe, sac en plastique, corde à danser, etc.
Résumé
Fred Gravel nous invite au dévoilement de son installation d'arts visuels créée à partir d'objets évoquant ses 10 ans. Sous nos yeux, l'artiste redevient Fred-la-terreur, l'enfant pauvre qui passait ses journées à scruter le gravier de sa cour pour y dénicher des pierres précieuses. Il revit son histoire d'amitié avec Agate qui se prenait pour Marylin Monroe, de même que son lien avec sa mère malade.
Plus d'informations »
Extrait
« AGATE : Je m'appelle Agate. | Je porte le nom d'une pierre semi-précieuse. | Pas précieuse au complet, mais pas loin. | Je suis une fille pas mal épanouie. | Épanouie aux deux tiers, mettons. | J'aime au moins les deux tiers de ma vie. | Je changerais juste une affaire sur trois. | Genre si je pouvais, je retirerais le chocolat de la crème glacée napolitaine. | Je garderais juste le meilleur : la vanille et la fraise. | J'aime les fraises. | C'est granuleux comme de l'asphalte et c'est rouge comme quand on tombe dessus. | Sur l'asphalte. | Genre : quand on s'ouvre le genou en s'enfargeant dans la corde à danser. | J'aime les cordes à danser. | Quand je saute, ma robe devient vaporeuse, comme si y avait un ventilateur qui se faisait aller en-dessous. | Comme Marilyn Monroe, sur une affiche à la maison. | Je me trouve pas mal belle. | Genre : je me trouve belle aux deux tiers. (...) | C'est pas si pire quand même. »
Revue de presse
« Un spectacle tout aussi touchant que son personnage principal. Tout s'y construit devant nous à partir de petits riens: boîtes de jus transformées en oiseaux, couvercles de conserve fixés à des souliers pour en faire des claquettes, sacs de plastique agglomérés jusqu'à en faire des robes de princesse, gravelle transformée en pierre précieuse avec un peu de peinture et de vernis... La vie, chacune de nos vies, se construit à partir de ces petits riens précieux qui nous façonnent. Et Simon Boulerice nous en fait la démonstration flagrante. » Michel Bélair, le Devoir, 2 février 2011

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Marie-Michèle Dion-Bouchard)
Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Il écrit principalement pour le théâtre (Qu'est-ce qui reste de Marie-Stella?, Éric n'est pas beau, PIG, Peroxyde, Tout ce que vous n’avez pas vu à la télé, La maison sucrée), mais a aussi publié des romans pour adultes comme pour enfants (Les...
  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions