AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Mon corps deviendra froid [2008]
(Dramaturges Éditeurs, Montréal: 2011) 14.95$

Création
Théâtre de Quat'Sous, 25 janvier 2010
Auteur(s)
Anne-Marie Olivier (Auteur féminin)
Durée
1h20
Nombre de personnages
5 Personnage(s), 3 Femme(s), 2 Homme(s), 5 Acteur(s)
Résumé
Pour célébrer les dix ans de la mort du patriarche, la mère de famille prépare un buffet anniversaire spécial. Le corps du père est offert aux convives, cela permettra à certains de digérer ou non le lourd passé familial.
Plus d'informations »
Extrait
« SYLVIE : La pièce que vous allez voir ne parle pas vraiment de moi. Elle parle d'une famille qui me traverse comme un train passe à travers un suicidaire laissant près des rails une peau de visage plate comme pizza. Cette reconstitution dramatique parle de cette famille ordinaire-extraordinaire et de son barbecute. »
Revue de presse
« Ne serait-ce que pour son implacable lucidité et ce que ça soulève de pertinent chez chaque être, le travail de l'auteure Anne-Marie Olivier est d'une nécessité inouïe. » Claudia Larochelle, Rue Frontenac
 
« Anne-Marie Olivier livre ici son œuvre la plus achevée, la plus intense et définitivement la plus ténébreuse. Dans l'esprit de la gang des tu-seuls de Michel Tremblay, ses personnages représentent des puits de douleurs sans fond qui nous émeuvent sans sombrer dans le maniérisme pathétique. Cathartique, son écriture s'imprègne d'une poésie toute quotidienne. » Olivier Dumas, Mon théâtre.ca
 
« La forme du récit… est extrêmement efficace. Mon corps deviendra froid…nous touche et nous bouleverse…» Jean Siag, La Presse
 
« ...l'auteure a parsemé sa pièce de métaphores, des procédés franchement théâtraux que le metteur en scène a su traduire avec sensibilité, c'est-à-dire en faisant affleurer la drôlerie, la tendresse et la bonne volonté... » Christian St-Pierre, Voir 
 
« Le texte d'Anne-Marie Olivier est sans compromis, et bien que peuplé de traits ironiques, il ne tente pas de se dédouaner d'humour noir, d'évasion, d'allégement. C'est le récit de l'enfance blessée, de ces monstrueuses contusions existentielles indélébiles, marquées au fer rouge sur le cœur, de celle qu'on ne peut contourner, ni éluder : seulement, au mieux, apprendre à vivre avec. C'est également une charge contre l'aliénation, celle de la petite vie d'un Québec d'une époque encore pas si lointaine, où le rêve du devenir se brisait contre moult murs d'impossibilité. On nous y plonge, on nous met le nez dedans. Espace de tourment, de douleur, promenade dans tous les lieux sombres de l'humaine souffrance héritée. » Yves Rousseau, Le Quatrième

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Stéphane Bourgeois)

Née à Arthabaska en 1973, Anne-Marie Olivier est de la promotion 1997 du Conservatoire d'art dramatique de Québec où elle est très active dans son milieu, y organisant différents évènements théâtraux, et y travaillant comme comédienne et auteure. Elle écrit du...

  • Mots clés
    cannibalisme -
    corps -
    deuil -
    mort -
    père -
    repas
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2019 - 2020
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    Activités 2019-2020
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions