AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Une tache sur la lune [1994]
Dramaturges Éditeurs, 1997

Prix
1994 - Prix Gratien-Gélinas
Première lecture
Ce texte a été présenté en lecture publique par le CEAD, le 28 mars 1994.
Création
Théâtre de Quat'Sous, 27 janvier 1997
Auteur(s)
Marie-Line Laplante (Auteur féminin)
Durée
1h00
Nombre de personnages
3 Personnage(s), 1 Femme(s), 2 Homme(s), 3 Acteur(s)
Résumé
Comédie : Tuppe et Bibe sont aux prises avec une enveloppe qu'ils n'osent pas ouvrir, avec la nuit, avec la lune qui s'éteint comme une ampoule...
Plus d'informations »
Extrait
« TUPPE : Avancer! Avancer dans le noir, et est-ce que nous avançons? Sommes-nous plus proches de notre fils depuis que nous avançons? / BIBE : Nous ne sommes pas plus loin. / TUPPE : Alors, nous n'avançons pas. C'est évident. Si nous avancions, nous aurions bien fini par rattraper le jour. Mais non, toujours la nuit, toujours l'horrible lune, toujours l'horrible voie qui ressemble à un horrible tunnel. Après tout, quelle est la différence entre un trou dans la terre et un trou dans la nuit? »
Revue de presse
« Il y a en effet quelque chose d'un peu lunaire, dans Une tache sur la lune, créée au Quat'Sous tant la pièce se démarque de la production québécoise courante, peu encline à l'imaginaire pur, décroché du réel. » (…) « Laplante a créé des personnages savoureux, un univers cohérent, joliment mis au monde par un veilleur. Ce type de texte exige une précision maniaque. Le style de la jeune auteure est sûr. Elle joue de la mécanique du langage d'amusante et d'assez virtuose manière. » Marie Labrecque, Voir, 6 au 12 février 1997&r «  Ayant lu il y a quelques jours le texte original de cette pièce, je peux donner l'assurance que les amants de l'absurde et du surréalisme au théâtre, parmi les plus exigeants, feront une fort agréable découverte, soit celle d'un auteur d'ici capable de créer, dans la plus grande rigueur, des mondes qui peuvent être avantageusement comparés à ceux des grands maîtres de l'inusité. » Raymond Bernatchez, La Presse, dimanche 26 janvier 1997

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Marian Delcourt)
Après des études en arts plastiques, puis en philosophie à Montréal, Marie-Line Laplante découvre l'écriture dramatique. À ce jour, on lui doit une douzaine de pièces mises en lecture et en scène, tant au Québec qu'en France, et pour certaines publiées chez Dramaturges Éditeurs, Lansman ou sous forme d'album aux Éditions Bonhomme Vert. Plusieurs...
  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    Disponible sur ADEL
    comment acheter
    Mots clés
    absurde -
    amitié -
    imaginaire -
    lune -
    nuit
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions