AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
La charge de l'orignal épormyable [1956]
(Éditions l'Hexagone, 1993) et aussi Partie du recueil : Gauvreau, œuvres créatrices complètes (Éditions Parti Pris 1977)

Première lecture
Ce texte a été présenté en lecture publique par le CEAD auThéâtre de Quat'Sous; lecture dirigée par Jean-Pierre Cartier, le 12 février 1968.
Création
Le Groupe Zéro, au Gésù, 1970
Auteur(s)
Claude Gauvreau (Auteur masculin)
Durée
2h30
Nombre de personnages
7 Personnage(s), 3 Femme(s), 4 Homme(s), 7 Acteur(s)
Traduction(s)
  • Traduit en italien par Ruggero Campagnoli, Zausa Sonia sous le titre de La carica dell'alce formentoso [1993]
    • Cette traduction a été présentée en lecture publique au Festival Intercity/Montréal 2, Florence (Italie), octobre 1993
Résumé
Fiction dramatique en quatre actes. À la mort de la femme qui était tout pour lui, Mycroft, personnage pur et naïf à la carrure de géant, s'est retiré du monde pour entrer au service de quatre pseudo-analystes du comportement humain. Ces derniers s'en servent comme d'un cobaye, se livrant à des jeux cruels aux seules fins d'illustrer leurs théories fumeuses. La destruction devient alors le seul moyen d'assouvir leur soif de manipulation.
Plus d'informations »
Extrait
« BECKET-BOBO : Vous allez vous utiliser Dydrame Daduve? / LETASSE-CROMAGNON : C'est le seul appât valable. / M.J. COMMODE : Elle ne voudra jamais se prêter à ce rôle-là. Elle est trop près de Mycroft maintenant. / LETASSE-CROMAGNON : Verdâtre gourde, qui te parle de son consentement? Je vais me servir d'elle, comme aucun d'entre vous n'en serait capable. »
Revue de presse
« Ce qui fait de Mycroft un être différent d'Yvirnig dans Les oranges sont vertes ou de Donatien dans L'asile de la pureté, c'est que ce n'est pas un paranoïaque. Ce n'est pas un malade. Mycroft, c'est quelqu'un qui a été brisé par une peine d'amour et que des gens ont pris en charge pour le torturer mentalement, vampiriser son sang de poète et étouffer son verbe souverain et subversif. Autrement dit, c'est un être qui est vraiment torturé, victime de vraies tortures, de vraies humiliations, de vrais actes sadiques, et c'est sa force surhumaine, sa force de création et sa lucidité qui lui permettent de vaincre. » Lorraine Pintal citée par Christian Saint-Pierre dans Voir, 5 mars 2009&r « L'esthétique générale du spectacle évoque un conte macabre […] L'espace nous manque pour discourir davantage de tous les aspects dignes d'intérêt de ce spectacle qui inscrit parfaitement bien l'œuvre de Claude Gauvreau dans le XXIe siècle en soulignant les possibles dérives de notre corps social et les sentiments d'exclusion et d'aliénation qui peuvent en découler. » Alexandre Cadieux, le Devoir, 16 mars 2009

À propos de(s) l'auteur(s)

Poète, dramaturge et polémiste, Claude Gauvreau est né à Montréal en 1925. Après des études classiques au Collège Sainte-Marie, il étudie la philosophie à l'Université de Montréal. Il découvre l'art moderne grâce à son frère Pierre,...

  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions