AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Baby blues ( Carole Fréchette) [1988]
(Éditions Les Herbes rouges 2e édition, Montréal: 2016) 10.95$

Première lecture
Ce texte a été présenté en lecture publique par le CEAD, le 27 février 1988.
Création
Théâtre d'Aujourd'hui, 15 mars 1991
Auteur(s)
Carole Fréchette (Auteur féminin)
Durée
1h30
Nombre de personnages
5 Personnage(s), 5 Femme(s), 5 Acteur(s)
Résumé
Dans une maison ordinaire d'une ville moyenne, vivent une jeune femme pâle nommée Alice et un bébé rose nommé Amélie. La grande a presque trente ans, la petite à peine quarante jours... Cette nuit-là, Alice ne dort pas; cela fait maintenant quarante jours et quarante nuits qu'elle n'a pas dormi. Dans la torpeur de l'insomnie, surviennent les visiteuses de la nuit : sa mère, toujours inquiète, sa sœur aînée, qui ne doute jamais, sa tante des « États », qui a fait des choses défendues, et sa grand-mère, naïve et délicate comme une jeune fille. À travers ces femmes de sa lignée, Alice cherche à recoller les morceaux de sa propre existence, marquée par le doute et le tourment.
Plus d'informations »
Extrait
« ARMANDE : Une nuit, je dormais pas. Je pensais à Émile, peut-être. Je me demandais ce qu'il y avait dans sa tête, s'il était heureux, aussi heureux qu'il le disait, s'il pouvait lire dans mes pensées après toutes les nuits passées à côté de moi, s'il savait que je… que j'étais faite pour autre chose, pour creuser, déterrer les crânes en morceaux… Ou peut-être que je pensais à Adèle. Je me demandais comment la retenir, comment la sauver, comment l'empêcher de s'étourdir comme ça… Ou bien je pensais à Paul Newman, à ses beaux yeux bleus glacés. Je me demandais s'il pourrait voir à travers moi avec ces yeux-là. (Un temps.) Je me suis levée pour marcher un peu. J'ai entendu du bruit. Ça venait de la chambre des enfants. Je me suis approchée. La porte était entrouverte. J'ai regardé. J'ai vu la petite Alice avec sa poupée Catherine, assise bien droite dans son lit, les yeux grands ouverts, à trois heures du matin. J'ai regardé sans bouger; il y avait quelque chose dans ses yeux : une inquiétude. J'ai regardé. J'ai regardé. J'ai pensé : " Alice, Alice, tu es comme moi. Je voulais pas. Je voulais que tu sois différente, que tu cries, que tu t'envoles, que tu ries aux éclats. Tu es comme moi. Pourquoi? " J'aurais voulu m'asseoir à côté d'elle, sans parler, continuer la nuit comme ça, les yeux ouverts, nos insomnies côte à côte. Je suis entrée, j'ai dit : " Il faut dormir, Alice. Tout va bien. " »

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Claude Dolbec)

D'abord formée comme comédienne à l'École nationale de théâtre du Canada, Carole Fréchette a fait partie du Théâtre des Cuisines jusqu'au tournant des années 1980; elle y a participé à la création de trois spectacles. Parallèlement, elle a touché à plusieurs facettes...

  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions