AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Fragments d'une lettre d'adieu lus par des géologues [1986]
(Leméac Éditeur, 1986; Actes Sud - Papiers, 2000)

Première lecture
Ce texte a été présenté en lecture publique par le CEAD, en collaboration avec le Théâtre international de langue française, à Montréal et à Québec, les 2 et 9 septembre 1987.
Création
Théâtre de Quat'Sous, le 8 mars 1988
Auteur(s)
Normand Chaurette (Auteur masculin)
Durée
1h15
Nombre de personnages
7 Personnage(s), 1 Femme(s), 6 Homme(s), 7 Acteur(s)
Traduction(s)
  • Traduit en italien par Francesca Moccagatta sous le titre de Frammenti di una lettera d'addio letti dai geologi [1993]
    • Coproduction de Intercity-Krypton et du Laboratorio Nove, Florence, 1er octobre 1993
  • Traduit en catalan par Sergi Belbel sous le titre de Fragments d'una carte de comiat llegits per geòlegs [2000]
    • Teatre Lliure, (Catalogne) 2 février 2000
    • Cette traduction a été créée à la scène, lors d'un événement intitulé Tetre des Quebec, organisé par Copec Cultura de Catalunya, Departament de Cultura, le gouvernement du Québec, en association avec l'Institut del Teatre, le Teatre Nacional de Catalunya et le Teatre Lliure, en février 2000.
  • Traduit en anglais par Linda Gaboriau sous le titre de Fragments of a Farewell Letter Read by Geologists [1989] (Talonbooks, Vancouver, 1998)
    • Cahoots Theatre Projects, Toronto, 1991
    • Cette traduction a été présentée en lecture publique par le Prairie Theatre Exchange, dans le cadre d'un échange intitulé «Passages» avec le CEAD, à Winnipeg, le 23 avril 1989.
Résumé
La pensée rationnelle et le jargon scientifique : un étrange lexique rempli de sonorités qui rendent le savoir désespérément incommunicable. Au cours d'une commission d'enquête sur l'échec d'une expédition au Cambodge, où un ingénieur a trouvé la mort, des hommes de science exposent leur vision de la tragédie.
Plus d'informations »
Extrait
« CARLA VAN SAIKIN : Ils ont rapporté ses os du Mékong. On l'a reconnu, tout compte fait. C'est bien lui, c'est bien le bon sternum. « Votre mari Toni van Saikin est mort au cours de l'expédition, en voici la preuve. » … Lui et moi avions cela en commun : cet amour énorme, cette passion des choses exactes. Je lui avait dit au moment de son départ : Il y a dans le limon de ces fleuves des propriétés naturelles, j'aimerais pouvoir les analyser, les rendre à l'état pur, enfin, tu verras par toi-même, tu m'écriras… » Nos dernières paroles! »
Revue de presse
« Normand Chaurette écrit des pièces qui défient le théâtre lui-même. On y cherche en vain sujets et conflits car de ses indéchiffrables drames - c’est un théâtre grave sans catastrophe apparente - ne ressort au bout du compte qu’un sentiment d’étrangeté, une indéfinissable légèreté dans le sentiment de la perte ou de l’échec, un climat trouble, quelque chose d’un suspense continuel, fondamental, jamais élucidé […] théâtre prodigieusement intelligent mais difficile. » Robert Lévesque, Le Devoir, 27 octobre 1995.&r « C’est une pièce sans appartenance, sans pays, sans croyance, c’est un monument de liberté qui survivra à Normand Chaurette dans le prochain siècle. Et évidemment, comme toutes les œuvres marquantes, c’est d’une grande simplicité trompeuse. Le propos est suffisamment simple pour laisser la place a tous les fantômes, au grand vide de l’existence.[…] Un texte magistral, envahissant. », Jean Beaunoyer, La Presse, 28 octobre 1995.&r « Dans le texte étroitement composé de Chaurette, d’une langue claire et hyper-logique, coule le lyrisme méthodique d’une enquête qui verse lentement vers la métaphysique.[…] il n’y a pas de corps dans le théâtre de Chaurette. Il y a des esprits, des voix, une poésie, la métaphysique d’une situation, mais pas de personnages comme tels. Les voix sont seules.» Robert Lévesque, Le Devoir, 15 mars 1988.

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Étienne Véronneau)
Normand Chaurette est l'auteur de douze pièces publiées depuis 1980 dont les plus connues sont Provincetown Playhouse, juillet 1919, j'avais 19 ans, (1981); Fragments d'une lettre d'adieu lus par des géologues (1986); Les reines (1991); Le passage de l'Indiana, (pièce créée lors...
  • À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    Le brasier
    DU 23 JANVIER AU 3 FÉVRIER 2018 CENTRE DU THÉÂTRE D'AUJOURD'HUI
    de : David Paquet
    Le dire de Di
    DU 24 AU 28 JANVIER 2018 THÉÂTRE FRANçAIS DE TORONTO
    de : Michel Ouellette
    Vipérine
    DIMANCHE 28 JANVIER 2018 CENTRE CULTUREL DE BELOEIL
    de : Pascal Brullemans
    Hurlevents
    DU 31 JANVIER AU 24 FÉVRIER 2018 THÉÂTRE DENISE-PELLETIER
    de : Fanny Iseult Britt
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions